L'actualité

Actualités 24 novembre

En France, après le séisme du 11 novembre en Drôme-Ardèche, ce sont les inondations dans le Sud Est du pays et en particulier dans le département du Var.

Quelques sélections de relations des médias
1/
http://www.leparisien.fr/societe/inondations-dans-le-sud-est-les-pompiers-realisent-98-sauvetages-deux-disparus-dans-le-var-24-11-2019-8200314.php
Le 24 novembre 2019 à 07h59, modifié le 24 novembre 2019 à 22h52
– « Deux corps ont été retrouvés dans le Var sur les communes du Muy et de Cabasse. Un couple de septuagénaires portés disparus depuis samedi a été retrouvé à Tanneron
   -Un homme de 77 ans est toujours recherché
  – Plus de 1 600 pompiers sont mobilisés dans les deux départements du Var et des Alpes-Maritimes
  – Le pic de crue a été atteint samedi soir et dans la nuit de samedi à dimanche.
  – Des centaines de personnes ont été évacuées dans le Var et 4 500 foyers sont privés d’électricité dans les Alpes-Maritimes et le Var. »

2/ https://www.francetvinfo.fr/meteo/inondations/direct-intemperies-dans-le-sud-est-l-alerte-rouge-levee-deux-personnes-toujours-portees-disparues_3716887.html
-Les corps sans vie d’un couple de personnes âgées, qui étaient portées disparues depuis la veille, ont été retrouvés avec leur véhicule, dimanche 24 novembre, à Tanneron (Var………
« Le risque est derrière nous » et la « décrue » est en cours, a affirmé ….
-Quatre corps découverts dans le Var
-Le Var et le Puy-de-Dôme en vigilance orange. L’alerte rouge déclenchée samedi sur le Var et les Alpes-Maritimes a été levée dimanche matin à 6 heures. -Des centaines d’évacuations, des foyers privés de courant.
-Les transports rétablis. Dimanche, la circulation a pu reprendre sur l’autoroute A8, où elle avait été coupée. Le trafic ferroviaire, interrompu entre Toulon et Nice et en direction de la frontière italienne, a également été rétabli dimanche.

Vigilance orange crues, Var
Active pendant 11 heures · Météo-France
Cette alerte a été mise à jour.
Publié il y a 3 heures
Des inondations importantes sont possibles. Les conditions de circulation peuvent être rendues difficiles sur l’ensemble du réseau et des perturbations peuvent affecter les transports ferroviaires. Des coupures d’électricité peuvent se produire., Les digues peuvent être fragilisées ou submergées

3/https://www.frequence-sud.fr/art-66587-inondations_de_nombreuses_routes_coupees_ce_dimanche_matin_dans_le_var__le_point_a_11h_var
« Après un passage en vigilance rouge, le Var est revenu en vigilance orange depuis ce dimanche matin 3h. Cependant, la situation s’améliore mais reste est toujours difficile sur le réseau routier, notamment dans l’est du département. De nombreuses routes départementales sont encore fermées à la circulation ce dimanche matin. »

Analyse

A /Le constat
-Episode « méditerranéen »  de pluviosité  particulièrement important  avec les conséquences habituelles  sur les  infrastructures, les ouvrages d’art, les habitations ……..
-Les informations des populations  en termes de « vigilance »  avec les différentes alertes.
– Des populations sinistrées  qu’il faut  secourir, évacuer, héberger, protéger….
– Des victimes qu’il faut déplorer….

B/ Le questionnement
– Pourquoi autant de constructions dans des zones inondables ?
– Pourquoi ce non respect des consignes de sécurité qui explique en grande partie et les sauvetages  «  in extremis » et les décès ?

Une partie des « « réflexions » de la médecine de catastrophe, les interventions des acteurs de secours   se situent en aval du fait accidentel agressif : que faire ? Comment faire ? Avec qui et quoi ?
Des actions dans un contexte de temps et d’espace  très spécifique : celui du moment et du lieu de l’agression collective.
Pour autant un questionnement légitime : que faire pour éviter ces situations, le domaine de la prévention et de la protection qui devrait davantage s’imposer.
Alors ce jour et demain les réactions habituelles : « plus jamais ça  « !

Ailleurs et autres agressions collectives ….. Dernières heures …

  • Accident d’avion en RDC
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/11/24/un-accident-d-avion-en-centrafrique-fait-au-moins-23-morts_6020332_321
    « Au moins 29 personnes sont mortes dans le crash d’un avion petit porteur qui s’est écrasé dimanche matin au décollage de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo.
    L’avion de la compagnie privée congolaise Busy Bee transportait 17 passagers et deux membres d’équipage. Selon le gouvernement provincial de la province du Nord-Kivu, il y a un survivant parmi les 19 personnes qui se trouvaient à bord de l’avion, et il a été hospitalisé avec 16 autres blessés. Un précédent bilan du ministère des transports du gouvernement central parlait de « 26 morts, soit 17 passagers, deux membres d’équipage, et sept morts au sol ».
    Analyse
    On retiendra en particulier les sept morts au sol
  • Rupture de pont en Italie
    https://www.ladepeche.fr/2019/11/24/les-images-spectaculaires-dun-pont-qui-sest-effondre-en-italie,8560343.php
    « Une portion du viaduc autoroutier s’est effondrée dimanche dans le nord de l’Italie, en raison apparemment des intenses intempéries qui frappent la région, où une femme a disparu dans une rivière en crue, et qui ont provoqué une nouvelle montée des eaux à Venise. »
    Analyse
    Pas de victime, et un constat sur la vulnérabilité des ouvrages d’art.
  • Roumanie, une tentative de sauvetage animal
    https://www.rtl.fr/actu/international/roumanie-sauvetage-en-cours-pour-14-600-moutons-a-bord-d-un-navire-qui-a-chavire-7799547439
    « ‘L’opération de sauvetage est en cours, 32 moutons qui s’étaient retrouvés piégés à l’extérieur du navire ont jusqu’ici été sauvés », a déclaré à l’AFP Ana-Maria Stoica, porte-parole des secours, précisant que deux des moutons avaient été récupérés des eaux glacées de la mer.
    Les sauveteurs, appuyés par des gendarmes et des plongeurs, tentaient de remettre le navire en position d’équilibre et de le remorquer jusqu’au quai, a-t-elle ajouté. « Nous espérons que les moutons se trouvant dans la cale sont toujours en vie », a indiqué Mme Stoica.
    Les 21 membres d’équipage sont sains et saufs et ont été ramenés à terre, selon la même source. Le navire battant pavillon de Palau avec pour destination l’Arabie saoudite a chaviré peu après avoir quitté le port de Midia, pour des raisons qui restent à déterminer. »

C’est arrivé un 24 novembre
– France, 1248 : Catastrophe du mont Granier, dans la nuit du 24 au 25 à la suite d’un gigantesque glissement de terrain ayant fait disparaître une partie de la montagne. C’est probablement le plus grand éboulement connu de l’histoire de l’Europe. Le nombre de victimes est estimé à près de 1 000.
– Etats –Unis : 24 Novembre 1867, l’américain Joseph Glidden dépose le brevet du fil de fer barbelé.

René Noto