L'actualité

Actualités début août

« Juillet ensoleillé
Remplit cave et grenier. »
Une époque où l’agriculture locale et régionale avait encore une importance.
31 juillet, c’est la fin du mois de juillet, en France très peu d’originalité dans les « actualités « de cette période : dans le domaine des événements naturels épisodes de canicule, feux de forêt, orages… se succèdent sur la quasi-totalité du territoire métropolitain. (Une remarque en ce qui concerne les feux de forêt qui sont le plus souvent d’origine volontaire).
Dans le reste de l’Europe ont constate des conditions climatiques pratiquement normales dans toutes les régions nord-ouest et par contre les orages violents en Russie.
Même clivage en Amérique avec vague de chaleur intense aux États-Unis et vague de froid en Amérique du Sud.
« Normalité » relative en Afrique et une saison de la mousson particulièrement intense en Asie. (1)
En ce qui concerne les accidents technologiques et industriels l’accidentologie routière est particulière en France avec des accidents graves (Excès de vitesse ? Distraction « téléphonique » ? …
Les causes semblent multiples et les conséquences toujours importantes.
Le contexte des accidents sociétaux semble marqué en ces derniers jours de juillet par les agressions par arme blanche : conflits familiaux, agressions sur la voie publique, agressions dans des centres d’hébergement de réfugiés…
(1) : http://www.meteo-paris.com/actualites/l-actualite-meteo-dans-le-monde-en-cette-fin-juillet-25-juillet-2020.html

Quelques situations -exemples de ces événements

  • Intoxication collective par plante vénéneuse
    A la suite d’une intoxication collective grave en région Grand-Est, les autorités alertent sur les risques liés à la consommation de plantes toxiques sauvages confondues avec des plantes comestibles, y compris dans les jardins potagers. Elles relatent le cas d’une intoxication grave par du datura, une plante sauvage toxique confondue avec de la tétragone cornue.
    https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-alimentation/plantes-sauvages-alerte-apres-une-intoxication-due-a-la-consommation-de-datura-657853
    Analyse
    Dans une « actualité » récente il était signalé le danger de confusion de plantes comestibles avec des plantes vénéneuses. Chaque année on signale ainsi entre 200 et 300 intoxications collectives par plantes vénéneuses. La gravité clinique est variable suivant la nature de la plante et la quantité à ingérée.

Cela s’est passé un 31 juillet

  • 31 juillet 1902 Australie, catastrophe minière : Une explosion entraîne la mort de 96 mineurs.
  • 31 juillet 1914, France, assassinat de Jean Jaurès,
  • 31 juillet 1914, l’Allemagne lance un ultimatum à la France.
  • 31 juillet 1944, Méditerranée, disparition de Saint-Exupéry à bord de son avion d’observation abattu par un avion de chasse allemand.
  • 31 juillet 1974, Québec : La langue française devient la langue officielle au Québec par la loi numéro 22 du 31 juillet 1974
  • 31 juillet 1982, autoroute A6, Beaune, catastrophe routière : Le 31 juillet 1982, 53 personnes – dont 44 enfants qui partaient en colonie de vacances – sont mortes suite à un carambolage sur l’A6, près de Beaune (commune de Crépy-en-Valois). Incendie de deux véhicules. Ce fut la plus grande catastrophe routière survenue en France.
  • 31 juillet 1987, Canada tornade importante : Le 31 juillet 1987 une tornade de force 4 va provoquer des dégâts importants près de la capitale de l’Alberta (Canada). Dégâts matériels importants, bilan humain de 27 morts et plus de 300 blessés.
  • 31 juillet 2003 Inde, les conséquences de la mousson : Les pluies de mousson entraînent de nombreux dégâts et plus de 1000 morts.
  • 31 juillet 2004, Paraguay : Incendie d’un supermarché à Asunción, bilan 399 morts, 144 disparus et de nombreux blessés.
  • 31 juillet 2018, Mexique, accident aérienAvec 103 personnes à bord, le vol AM-2431 d’Aeroméxico Connect s’écrase au sol peu après le décollage de l’aéroport international Guadalupe Victoria de Durango (perte accidentelle de deux moteurs). Bilan humain 85 blessés mais aucun mort.

René Noto