L'actualité

Actualités du 13 mai 2020

Actualités du 13 mai 2020

La pandémie Corona virus qui sévit actuellement semble avoir supprimé tout autre événement dans les préoccupations des médias télévisés ou autres.

En fait, les autres formes d’agression persistent mais peut-être à avec une fréquence plus réduite, ainsi on assiste à une diminution importante des accidents de circulation, et a contrario,. Il y a  une augmentation des accidents en milieu domestique.

Les violences en milieu familial sont également en augmentation, dans certaines régions ce sont les intoxications par les produits divers utilisés à des fins de prévention contre le Corona virus.

Déconfinement le 11 mai avec port obligatoire du masque dans les magasins mais pas encore sur la voie publique

Début de protection collective exactement 100 jours après le premier cas d’une maladie que l’on savait, par les exemples chinois et italien, très contagieuse.

On ne reviendra pas sur l’absence ou l’insuffisance de masque de protection, mais on ne peut que s’étonner devant la non utilisation, voire le rejet, des masques improvisés, dénommés actuellement  masques alternatifs.

Attitude quasi obsessionnelle devant le principe « de la norme » et de l’impossibilité d’imaginer des comportements inédits avec des matériels improvisés  dans situations inhabituelles.

 

Ces actualités vont donc comme d’habitude évoquer les phénomènes naturels habituels, inondations, glissements terrain…

Les accidents industriels et technologiques sont représentés par des explosions, les incendies de transport collectif.

Les accidents de société sont dominés par les phénomènes de panique engendrée en particulier par les risques de contamination par le Coronavirus.

Bien sûr accidents toxiques et infectieux sont également régulièrement notés dont certains sont en relation avec la situation pandémique actuelle. Notons également en France, et probablement également dans notre pays, d’importantes augmentations de la consommation d’alcool : réaction au stress du confinement ?

 

  • Kenya, inondations et glissements terrain, avril et mai 2000

Depuis la fin du mois d’avril et premier jours de mai le Kenya est le théâtre de pluies très importantes avec leurs conséquences habituelles d’inondations et de glissements de terrain. Le bilan actuel, certainement provisoire, est de plus de 200 morts et de 100 000 personnes déplacées en particulier pour toutes les populations qui vivent au bord de rivières.

 

http://sahel-intelligence.com/20196-kenya-237-morts-et-des-milliers-de-deplaces-suite-aux-pluies-diluviennes.html

https://www.voaafrique.com/a/les-inondations-au-kenya-ont-tu%C3%A9-pr%C3%A8s-de-200-personnes-le-mois-dernier/5408536.html

Analyse

La survenue de ces inondations ne facilite pas la prise en charge des malades atteints par le Corona virus.

  • Guyane inondations, mai 2020

Depuis plusieurs jours la Guyane est le théâtre d’inondations majeures, les dégâts matériels sont importants tant au niveau des habitations que des infrastructures, les terres arables sont inondées…

Les opérations de ravitaillement ont dû être effectuées par voie aérienne pour toutes les populations de ces régions inondées.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/guyane-des-inondations-sajoutent-a-lepidemie-de-coronavirus_3951167.html

Analyse

Il faut également signaler que la Guyane vit également avec une épidémie de Corona virus.

 

  • Rwanda inondations et glissements terrain, mai 2020

« 72 morts, 4 disparus, près de 1000 maisons détruites, plus de 200 hectares de cultures balayées… Ce sont les derniers chiffres du ministère de la Gestion des urgences. Le Rwanda n’avait pas connu tels dégâts depuis des mois. Mais ces épisodes sont récurrents dans le pays en saison des pluies »

http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200511-rwanda-dizaines-morts-apr%C3%A8s-les-inondations-et-glissements-terrains

Analyse

Lors des inondations et les glissements de terrain il est important de prendre en compte dans le domaine des dégâts matériels ceux survenus aux zones agricoles.

  • États-Unis, gestion des inondations

Aux États-Unis c’est la FEMA (L’Agence fédérale de gestion des urgences) qui est chargé d’assurer les opérations de prévention contre toutes les catastrophes naturelles.

Actuellement elle fait l’objet de nombreuses critiques pour sa gestion des inondations qui représentent un risque majeur pour de nombreuses régions des États-Unis.

https://www.breakingnews.fr/international/le-gouvernement-surveille-la-fema-pour-son-application-laxiste-des-inondations-482511.html

  • Congo conséquences des inondations sur la population infantile

Au cours des tout derniers jours d’avril 2020, de fortes inondations ont déplacé plus de 100 000 personnes, dont de nombreux enfants, en République démocratique du Congo (Sud-Kivu). Cette condition, prévient l’UNICEF, entraînera probablement une situation sanitaire complexe, ainsi qu’un risque concret d’épidémie de choléra chez les enfants.

Enfants en RD Congo – L’UNICEF de Kinshasa met en garde contre le risque concret d’une épidémie de choléra après les inondations

https://www.emergency-live.com/fr/Actualit%C3%A9s/une-aide-imm%C3%A9diate-aux-enfants-touch%C3%A9s-par-les-inondations-dans-le-dr-congo-unicef-%E2%80%8B%E2%80%8Bmet-en-garde-contre-le-risque-d%27une-%C3%A9pid%C3%A9mie-de-chol%C3%A9ra/

https://www.afrik21.africa/rdc-lest-du-pays-ravage-par-de-violentes-inondations/

 

Analyse

Il faut rappeler que depuis plusieurs semaines ce pays fait l’objet de destruction importante par les inondations, plus de 50 morts, des récoltes détruites…

Lors de toutes les catastrophes naturelles et en particulier les inondations il apparaît évident que certaines parties de la population sont plus vulnérables de par leur âge, c’est le cas des enfants dans presque toutes les régions du monde.

Ces particularités de vulnérabilité infantile ont été présentées dans une étude antérieure (lettre de la SFMC)

  • Saison cyclonique : les prévisions

La saison cyclonique représente un phénomène habituel qui débute au mois de juin. Il est rappelé que ces phénomènes naturels sont nommés en fonction de leur situation géographique, il peut s’agir de cyclone, d’ouragan, de typhon… Leur intensité est établie de un à cinq sur l’échelle de Saffir-Simpson (applicable à l’ Atlantique nord et au Pacifique nord-est), dont le paramètres essentiel est la vitesse du vent.

Cette année les prévisions sont très pessimistes quant à leur fréquence et leur intensité.

https://www.ouest-france.fr/meteo/saison-cyclonique-des-indicateurs-inquietants-font-pressentir-une-annee-tres-active-6826456

Analyse

L’importance de ces prévisions pour l’information et la préparation des populations locales.

 

  • Canada, prévisions de feux de forêts

Les prévisions pour un été très chaud laissent penser que les feux de forêts seront également précoces et importants.

C’est donc en fonction de ces prévisions d’incendie «au-dessus de la moyenne» pour les mois de juin, juillet et août, au Québec que  « La SOPFEU se prépare à faire face à la situation avec les défis supplémentaires que pose la COVID-19 ».

https://www.journaldequebec.com/2020/05/06/vers-un-ete-chaud-pour-les-feux-de-foret

Analyse

Comme dans les autres régions cette prévision des feux de forêts intègre la prise en compte du risque supplémentaire induit par l’épidémie virale actuelle.

Le Canada subit régulièrement d’importants feux de forêts, souvent très extensifs et menaçant les banlieues agglomérations (feux de forêts Fort McMurray)

 

  • Risques infectieux et risques toxiques

Avec l’extension de l’épidémie du COVID-19 apparaissent des risques liés à des thérapeutiques variées : végétaux, alcool…

Des mises en garde sont signalées par les autorités sanitaires contre de fausses informations sur des  plantes présentées comme efficaces contre le coronavirus mais qui peuvent s’avérer au contraire dangereuses pour l’organisme.

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2632309-plantes-complements-alimentaires-coronavirus-alerte-danger-recommandations-artemisia-quinquina-avis/

D’autres situations sont générées par des produits animaux qui seraient préconisés : ainsi en Chine pour traiter les personnes infectées par le Covid-19, la Chine a donné son feu vert à la création d’un médicament à base de… bile d’ours. Ce qui alimente la polémique sur le traitement de l’animal dans le pays asiatique.

https://www.ledauphine.com/sante/2020mil 3/coronavirus-la-chine-soigne-le-covid-19-avec-de-la-bile-d-ours-vivants

Analyse

Quel crédit peut-on apporter à cette information ?

 

  • Accidents d’immolation

Dans le domaine des événements sociétaux signalons les nouveau cas d’immolations volontaires et criminelles.

-France tentative d’immolation criminelle

Une femme de 51 ans a été grièvement brûlée dans la nuit mercredi à jeudi à Wattrelos près de Roubaix et de Lille (Nord). Son mari l’a aspergée de white-spirit avant de mettre le feu. Il a lui aussi été gravement brûlé

https://actu17.fr/nord-il-asperge-son-epouse-de-white-spirit-et-met-le-feu-la-victime-est-grievement-brulee/

-Tunisie, immolation suicidaire

Une enseignante suppléante âgée de 45 ans et résidant à Douz, s’est donnée la mort, hier soir, en s’auto immolant par le feu.

https://www.tunisienumerique.com/tunisie-kebili-suicide-par-auto-immolation-dune-enseignante-suppleante/

Analyse

Pour mémoire rappelons que la plupart des immolations suicidaires, comme criminelles sont réalisées avec du white  spirit qui est également « préféré » dans les incendies criminels.

 

  • Mexique intoxication collective par alcool frelaté

Intoxication collective par ingestion d’alcool frelaté absorbé à l’occasion d’une veillée funèbre.

Le bilan est de 42 morts 11 personnes hospitalisées dans l’état grave

https://www.ouest-france.fr/monde/mexique/alcool-frelate-pendant-des-funerailles-au-mexique-au-moins-23-morts-6833815

Analyse

Lors de ces intoxications collectives le nombre de morts est toujours signalé,  le nombre des rescapés ne l’est pas, et il n’y a pas d’information sur les séquelles évidentes.

 

 

 

 

  • Dernière heure… incendie d’un hôpital russe en liaison avec l’épidémie de COVID-19 

 

Cinq personnes sont mortes dans un incendie dans un hôpital de Saint-Pétersbourg.

Cet hôpital a été aménagé pour accueillir les malades du Covid-19. « Une source a déclaré à l’agence de presse Interfax que «le foyer de l’incendie se situait dans la  »zone rouge » de réanimation» de l’hôpital, celle où se trouvent les personnes contaminées par le nouveau coronavirus. «Il est possible qu’un respirateur se soit enflammé»

Contrôle en Russie.

C’est le deuxième incendie en quelques jours dans un hôpital russe soignant des malades du Covid-19 : samedi, une personne était morte à Moscou dans un établissement hébergeant près de 700 d’entre eux. Selon les agences de presse russes, le feu s’était aussi déclaré dans une unité de soins intensifs.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/russie-un-incendie-fait-cinq-morts-dans-un-hopital-a-saint-petersbourg-20200512

Analyse

Les incendies en milieu hospitalier sont fréquents en Russie, qu’il s’agisse d’hôpitaux psychiatriques ou d’hôpitaux généraux. (Décembre 2015 37 morts et 23 blessés dans l’incendie d’un hôpital psychiatrique, avril 2013 incendie d’un hôpital psychiatrique, 38 morts).

 

 

 

 

 

C’est arrivé un 13 mai…

 

Le 13 Mai 1981 : Place Saint-Pierre à Rome, le pape Jean-Paul II est victime d’un attentat

 

13 Mai 2000 A Enschede au Pays-Bas, l’explosion d’un dépôt de feux d’artifice fait 14 morts.

 

l3 Mai 1926 : Les deux aviateurs américains, F. Bennet et R. Byrd survolent le pôle Nord

 

 

 

 

René Noto