L'actualité

Agression par arme blanche à la PP

Paris, préfecture de police
Agression collective par arme blanche
3 octobre 2019

 Les faits

Un homme muni d’une arme blanche, un couteau de cuisine pour être précis, a attaqué plusieurs fonctionnaires qui se trouvaient à l’intérieur de la préfecture de police de Paris entre 12h30 et 13 heures ce jeudi, et a réussi à tuer 3 policiers et une femme agent administratif, a informé le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz. Une cinquième victime, un policier, a été transportée « en urgence absolue » à l’hôpital d’instruction des armées Percy de Clamart. L’agresseur, qui était un employé de l’administration, a été touché par balles à la tête par un autre membre des forces de l’ordre présentes dans la cour même de la préfecture. Il est mort sur le coup.
https://fr.euronews.com/2019/10/03/attaque-au-couteau-au-sein-de-la-prefecture-de-police-a-paris-4-policiers-auraient-ete-tue?

Analyse
Agression collective l’arme blanche  qui présente dans ses conditions de survenue un certain nombre de particularités :
– Elle survient dans un lieu « protégé »  dans lequel les accès sont soumis à un contrôle ;
– Elle survient sur les lieux du travail des victimes  par un de leurs collègues ;
– Elle est réalisé par un personnel apparemment « sans histoire » depuis plus 10 ans. 

Dans ces conditions on peut supposer que l’ensemble des personnels est dans un état de « quiétude totale « quand il est amené à croiser un collègue dans les locaux communs ou les zones de circulation.
Cela pourrait expliquer le nombre de victimes.
Les agressions par armes blanches semblent actuellement en augmentation, dans de nombreux cas elles sont attribuées immédiatement  à la survenue de troubles psychiatriques (voir Actualités SFMC fin du mois d’août).
Les tueries de masse à l’arme blanche sont « habituellement » des événements survenant en Chine et au Japon.

Des indications générales sur les agressions par arme blanche en France 

« Les agressions au couteau en France contrairement à l’Angleterre ne sont  comptabilisées et recensées par aucun organisme. Le couteau, le poignard ou le cutter et autres armes blanches ne sont par nature qu’une simple extension du bras. La vitesse et la facilité d’utilisation du couteau augmentent avec un pourcentage très élevé, la capacité a provoqué des dégâts sur le corps humain de manière considérable. Souvent mortel et sans que la précision soi nécessaire. »
https://www.kragma.org/self-d%C3%A9fense-et-couteau/agression-au-couteau-en-france/

René Noto