L'actualité

Newsletter n° 42 (Covid-19)

Dans cette newsletter, nous verrons que la sérothérapie n’a pas montré une preuve
de son efficacité et que l’ivermectine suit malheureusement le triste chemin de
l’hydroxychloroquine. Nous nous inquiéterons des données sur le variant brésilien qui paraît
résister à l’immunité naturelle et vaccinale… Nous saurons pourquoi le groupe sanguin A est
associé aux formes graves du COVID-19. Enfin, il est probable qu’une seule dose de vaccin
pour les patients ayant déjà eu la COVID-19 soit suffisante. Nous découvrirons enfin les
dernières recommandations internationales concernant l’hydroxychloroquine.

 

NewsLetter_42_ADNET